Concert

Antoine Villoutreix, Berlin sur scène

Antoine Villoutreix, chanteur, auteur-compositeur, originaire de Paris et installé à Berlin depuis plusieurs années, c’est d’abord une voix, profonde et chaleureuse, qui accompagne l’auditeur dans un univers musical où les atmosphères intimistes chanson et folk côtoient l’énergie explosive du swing. Antoine Villoutreix, ce sont aussi des textes poétiques, tantôt ironiques, tantôt mélancoliques, qui font mouche, mélant humour et rêve.

Pour l’écouter.

 

 

Wanton Bishops

Le soir à Couthures, après une journée bien remplie, il faut garder un peu de force… pour danser ! Venus de Beyrouth, nous sommes heureux d’accueillir le groupe libanais The Wanton Bishops. Ils sont deux (plus deux autres en concert), originaires de Beyrouth, fans de blues (Muddy Waters, R.L. Burnside…) et de rock (Rolling Stones, Oasis, Kinks…). Leur association aurait pu donner une sorte d’oriental blues. Eh bien, non ! Leur musique du diable à eux, plutôt bien foutue et jouée avec conviction, est totalement imprégnée d’Amérique, de sons gras, psychédéliques et garage, de réverbe, de guitares rockabilly, sans oublier des voix rocailleuses. Autant d’ingrédients qui promettent une soirée réussie.

Pour les écouter.

Bal Floch
Pour se quitter en fête.

Le Bal Floch est un bal proche des gens, à ciel ouvert et hors du temps…C’est ce petit bal, perdu ou rangé quelque part dans un coin de chaque tête. On y fait la part belle à « la bastringue », à des danses chaloupées, et à des musiques trad de tous horizons. De la gavotte de Pier Min, à la bourrée de Bouscatel, la  biguine de Stellio, en passant par le zydeco de Buckweat, la coladeira de Cesaria, la valse de Tony Murena ou les tangos et belles milongas de Pichuco, les établissements Floch ne seront pas avares sur le Mambo !
Hélène Jacquelot : chant
Yves Marie Berthou : Batterie de percussions.
Erwan Lhermenier : Clarinettes et feuille de lierre
Jean Le Floc’h : Accordéon, sifflet

Pour les écouter

Théâtre

Seul au monde
One man show de Silvain Gire

L’an dernier, Silvain Gire a enthousiasmé l’église de Couthures en racontant son idylle avec une performeuse hardcore. Le festival l’invite à créer son premier one man show, en quatre parties d’environ 15 minutes, chaque soir avant les concerts. Etat du monde et du Monde, fiascos sexuels, abus divers : on n’a pas souvent l’occasion de rigoler avec un vieux garçon dépressif.

Water Causettes
Avec Samuel Lanoë + Anthony Brault

Nous croyons la connaître, mais l’eau recèle d’innombrables secrets, que nous dévoilent un couple de jeunes conférenciers que l’on croirait à tort complètement déjantés.

Le revenu de base incite-t-il à la paresse ?
Avec Alexis Lecointe

Conférence gesticulée. Travail libre, revenu de base et autres rêvolutions. Selon les partisans du revenu de base, l’idée d’avoir un revenu inconditionnel découplé d’une activité marchande est profondément révolutionnaire mais elle pourrait pourtant s’épanouir concrètement dans un nouveau rapport au travail et un nouveau projet de société. Ce spectacle vous propose une plongée au cœur d’un mouvement qui propose un autre rapport au travail et au salaire. De quoi alimenter la propre réflexion de chacun.

Le centre pour la beauté politique

Est-ce encore du théâtre ? Du militantisme à l’état pur ? Depuis quelques années, une troupe déchaîne les passions en Allemagne. Son nom : le centre pour la beauté politique. Quand elle ne met pas en scène l’enterrement de réfugiés devant la chancellerie, elle déterre des croix rendant hommage aux victimes du mur de Berlin et les replante quelques jours plus tard aux frontières de l’Europe, accusée d’ériger de nouveaux murs. Cesy Leonard, une des principales responsables de cette troupe pas comme les autres viendra présenter son travail et réaliser une nouvelle performance.

Le mystère du journalisme jaune
Avec Philippe Merlant

Sur les traces de Joseph Rouletabille, Philippe Merlant part élucider ce très grand et très curieux mystère : « Pourquoi les médias sont-ils si souvent du côté du manche, du côté du pouvoir, du côté des puissants ? » Une enquête de l’intérieur, nourrie par quarante ans d’exercice du métier de journaliste. Et une invitation à trouver des pistes pour réconcilier information et démocratie.

Photographie

#Dysturb
Loin des modèles d'exposition traditionnels, la photographie investira les murs de Couthures. Elle vous surprendra au détour d'une ruelle, vous bouleversera sur la place publique. Une invitation à se questionner sur leur propos - en lien avec les thématiques - mais aussi à leur place et leur but.

#Dysturb est un réseau de photojournalistes motivés par le désir de rendre l’information visuelle accessible gratuitement, à un large public, en collant des affiches grand format dans les rues et les écoles. Sans intermédiaire, #Dysturb présente le photojournalisme sous un jour nouveau, innovant et totalement indépendant des restrictions des canaux d’information conventionnels. En s’adressant directement à la communauté, #Dysturb a ouvert un véritable forum, générant discussions et débats autour de problématiques actuelles.

Découvrir.

Projection photo

En cours de programmation.

Radio

Séance d’écoute ARTE Radio

ARTE Radio produit des reportages sonores curieux du monde et des vies qu’on y mène. Chaque jour à l’heure de l’apéro, son responsable Silvain Gire commente une sélection de courts-métrages ludiques, politiques ou érotiques.

Studiomobile
Prolonger dans l'intimité du Studiomobile les discussions entamées dans les ateliers, tant de questions qui résonnent dans nos vies. Une déclinaison du dispositif sera proposée pour les enfants le samedi.

Le Studiomobile est une sorte de photomaton sonore, une petite cabine où l’on trouve une table, deux chaises et deux micros. On y vient pour s’enregistrer avec quelqu’un qu’on aime, qui suscite notre curiosité ou dont on veut garder la voix. Dans le Studiomobile, on peut poser des questions plus directement qu’ailleurs. Se raconter des souvenirs. Se laisser aller. Garder trace.

Le Studiomobile est un collectif composé de : Marie-Anne Bernard, Kaveh Kishipour, Cécile Kojima et Claire Richard. Le Studiomobile a été rendu possible grâce au soutien d’ARTE radio, qui nous prête le matériel son, et du Théâtre du Soleil, car le studio est né dans leurs ateliers.

Un projet soutenu par ARTE Radio et le Théâtre du Soleil.
Leur page Facebook

 

Carte blanche

Kiosque international de la presse
Espace quotidien laissé aux partenaires médias étrangers pour animer une intervention de leur choix en lien avec nos invités.

Gazeta Wyborcza est un quotidien polonais lancé en 1989 et dirigé depuis lors par le journaliste et historien Adam Michnik, opposant historique au régime communiste au pouvoir jusqu’en 1990. Actuellement en première ligne face à la reprise en main des médias par le gouvernement polonais, la Gazeta est l’objet de mesures de boycott de la part des administrations et entreprises publiques.

Kiosque international de la presse
Espace quotidien laissé aux partenaires médias étrangers pour animer une intervention de leur choix en lien avec nos invités.

Le Temps se veut le quotidien suisse francophone de référence. Basé à Lausanne et propriété du groupe de press Ringier, il est né en 1998 de la fusion du Journal de Genève, de la Gazette de Lausanne et du Nouveau Quotidien. Il est réputé pour la qualité de ses pages internationales et économiques, sa ligne éditoriale étant plutôt libérale.

Barbara Hendricks

La soprano afro-américaine de renommée mondiale Barbara Hendricks travaille et voyage sans relâche pour défendre la cause des réfugiés depuis sa nomination en tant qu’Ambassadrice du Haut Commissariat aux Réfugiés. Elle sera à Couthures le vendredi pour une discussion avec Gilles Van Kot sur la question des migrants et des réfugiés.

Kiosque international de la presse
Espace quotidien laissé aux partenaires médias étrangers pour animer une intervention de leur choix en lien avec nos invités.

La Libre Belgique est le quotidien belge francophone qui monte. Fondée en 1884 avec le soutien de personnalités catholiques, elle se veut aujourd’hui progressiste et plutôt de centre-gauche. Associée à d’autres quotidiens belges, « la Libre », ainsi qu’elle est généralement appelée, a gagné en 2011 un procès contre Google au sujet des droits d’auteur.

Kiosque international de la presse
Espace quotidien laissé aux partenaires médias étrangers pour animer une intervention de leur choix en lien avec nos invités.

 

Die Zeit est l’hebdomadaire de l’intelligentsia allemande. Créé en 1946, il tire à un demi-million d’exemplaires. Tolérant et libéral, particulièrement pointu sur l’analyse politique, il a longtemps compté parmi ses dirigeants et chroniqueurs l’ancien chancelier Helmut Schmidt. Il est réputé pour ses articles fouillés, ses reportages et la qualité de ses pages culturelles.

Apéros Sud Ouest
Dialogue

Partenaire de la deuxième éditions des Ateliers, le journal Sud Ouest vous proposera les jeudi, vendredi et samedi, un rendez-vous en fin de matinée avec un intervenant de la région, animé par un journaliste de la rédaction. Un moment d’échange, de rencontre et de convivialité.

Alfred
Croquis de festival
Pour raconter le festival, il fallait un joli coup de crayon ! Alfred nous fait le plaisir d'accepter notre invitation à venir croquer Couhures cet été. Pendant 4 jours, il tiendra un carnet de bord du festival et tous les soirs, sur la place publique, venez voir si vous avez été croqués et tout ce que vous avez surement raté !

Alfred (1976, France) écrit et dessine pour la bande dessinée, l’illustration, l’affiche. En 2007, il obtient le prix du Public et le Prix Essentiel au festival d’Angoulême avec Pourquoi j’ai tué Pierre, écrit par son camarade Olivier Ka – avec lequel il se produit également sur scène au sein du duo « Crumble Club ».  Il écrit et dessine Come Prima, l’histoire d’un voyage en Italie partagé par deux frères, qui obtient le Fauve d’Or au festival d’Angoulême 2014. Il participe à la série fleuve DONJON, avec Lewis Trondheim et Joann Sfar, en même temps qu’il collabore avec Etienne Daho à un journal de bord de son dernier disque, ou Brigitte Fontaine dans un livre d’Aphorismes. Depuis 15 ans, il développe également des performances et concerts dessinés live.

 

Off Couthures

Librairies

Un espace sera dédié aux livres et à la lecture. En plein coeur de village, sous le regard des hirondelles, venez découvrir la sélection des libraires autour de nos thématiques et rencontrer les auteurs invités pour des signatures.

Face-à-face avec la presse

Ces rendez-vous sous forme de speed dating de 10 min sont l’occasion de venir rencontrer nos journalistes. Vous pourrez échanger avec chacun d’eux en tête-à-tête et poser toutes vos questions.
Inscriptions sur place.

Baignade
À Couthures il y a un élément majeur : Dame Garonne. Parce que vous serez en vacances, et qu’on ne veut surtout pas vous l’enlever, quoi de mieux qu’une petite baignade dans les eaux douces du fleuve pour garder l’esprit frais ?